DIAGNOSTIC TRAITEMENTS CONSEILS EXPERTISE TÉMOIGNAGES RESSOURCES CONTACTER Contactez-nous 514-509-2000

Traitements

Les différentes
options possibles

Existe-t-il un traitement naturel
pour soulager les symptômes?

Il n’existe pas de traitement préventif de la maladie ou de moyens de retarder son évolution. Il existe toutefois certaines façons d’atténuer l’inconfort.

Application de froid

L’application de froid peut vous aider à soulager la douleur associée à l'inflammation. Vous pouvez utiliser un sac de crème glacée molle ou un sac de pois surgelés.

Application de chaleur

La chaleur peut parfois aider à réduire la douleur et la raideur tout en apaisant les spasmes musculaires. Des sacs chauffants peuvent être utilisés comme sources de chaleur.

Gants matelassés

Les gants cyclistes, grâce à leur coussinage, peuvent être efficaces pour protéger la paume lors de certaines activités manuelles. Mettre un gant peut toutefois être difficile dans les cas de rétractions ou de contractures sévères.

Les antidouleurs

Certains antidouleurs comme l'acétaminophène ou le paracétamol peuvent être efficaces. Le gel ou les comprimés anti-inflammatoires peuvent également être utilisés sur conseils d’un pharmacien.

Injections de cortisone

Les injections de cortisone peuvent ramollir les nodules et peut-être ralentir la maladie. Elles ne sont pas efficaces dans le cas où les contractures sont déjà installées.

Bains de paraffine

La chaleur humide créée par la cire offre une sensation particulièrement apaisante. Trempez votre main de 3 à 5 fois dans la solution de paraffine en laissant sécher la cire au contact de l'air, entre chaque couche. Enveloppez votre main ainsi recouverte dans une pellicule de plastique puis dans une serviette pour conserver la chaleur.

Il existe des moyens de rétablir la fonction de la main.

Les injections
sont-elles utiles?

Les injections de cortisone peuvent soulager temporairement les symptômes et possiblement ralentir la maladie. Elles ne sont pas efficaces dans le cas où les contractures sont déjà installées.

Quand savoir s’il
est temps d’opérer?

Dans la majorité des cas, la maladie progresse lentement et s’étend sur plusieurs années. Elle évolue souvent par poussées, de manière imprévisible. Les symptômes peuvent demeurer légers pendant longtemps, puis s’aggraver soudainement et rapidement. La chirurgie est envisagée à partir du moment où la rétraction des doigts se maintient et le patient devient incapable de poser sa main à plat sur une table.

Le «Table Top Test» est un test utile pour suivre l’évolution des symptômes: Posez votre main à plat sur une table. Si vous n'êtes pas en mesure d’étendre la main et les doigts complètement à plat, il est probable qu’un traitement chirurgical soit requis. Répétez ce test régulièrement pour observer l’évolution de la maladie. Vous pouvez aussi prendre des photos de la paume de vos mains pour observer et documenter l’évolution.

RENCONTREZ VOTRE EXPERT DE LA MAIN

Soulagez votre douleur rapidement

En quoi consiste
le traitement chirurgical?

Quelles sont les différentes techniques proposées?

Bien qu’il n’existe aucun traitement pour guérir définitivement la maladie, il existe des solutions pour libérer les doigts contractés. Le chirurgien peut avoir recours à plusieurs méthodes, dont la fasciectomie et l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille. Le choix de la technique dépend de la gravité de l’atteinte et de la préférence du chirurgien. Compte tenu de son invasivité minimale, l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille présente toutefois des avantages significatifs.

La fasciectomie

La fasciectomie est l'une des approches les plus courantes pour traiter la contracture de Dupuytren. Cette méthode consiste à enlever les tissus malades, responsables de la contracture. La peau est ouverte en utilisant une incision en «zigzag» ou une incision droite. Une greffe de peau peut être nécessaire. Après une fasciectomie, la main du patient est enveloppée de bandages compressifs pendant environ une à deux semaines. La thérapie postopératoire est nécessaire. Les risques complications sont variables en fonction de l’ampleur de l’intervention et les récidives sont fréquentes.

L’aponévrotomie percutanée à l’aiguille

Cette technique consiste à sectionner, au moyen d’une minuscule aiguille, les cordons et les brides responsables de la contraction des doigts. Contrairement à la méthode chirurgicale conventionnelle qui nécessite l’ablation des tissus malades, l’approche percutanée permet de restaurer la fonction de la main de manière immédiate, avec un minimum d’inconfort et de temps de récupération. L’intervention se fait en quelques minutes seulement, sous anesthésie locale. Il s’agit de la technique la plus rapide et la moins invasive de traiter la contracture de Dupuytren.

Quels sont les avantages de
l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille?

Étant moins invasive que la chirurgie classique, l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille présente de nombreux avantages pour le patient, surtout en matière de confort et de récupération:

  • Anesthésie locale
  • Intervention de quelques minutes
  • Inconfort minimal
  • Sans incisions et cicatrices
  • Peu de risques de complications
  • Usage immédiat de la main
  • Ne requiert aucun soin postopératoire
  • La rééducation n’est pas nécessaire

RENCONTREZ VOTRE EXPERT DE LA MAIN

Un premier pas vers la guérison

Combien de temps
dure la convalescence?

Le temps de récupération varie en fonction du plan de traitement. La guérison peut prendre entre 3 et 6 mois dans le cas de l’opération (fasciectomie). La rééducation est nécessaire pour minimiser les raideurs et optimiser le résultat clinique final.

De par sa nature moins invasive, l’aponévrotomie percutanée à l’aiguille offre une récupération plus rapide et un plus grand confort postopératoire. Le soulagement est immédiat et le patient peut reprendre la majorité de ses activités et occupations quelques jours après l’intervention. Aucun soin postopératoire n’est requis.

Retrouvez vous aussi le sourire

Ce que vous
devez retenir

_________________

La chirurgie est-elle toujours nécessaire?

Un traitement conservateur peut être envisagé pour soulager les symptômes au début de la maladie. Si les symptômes continuent de s’aggraver au point de compromettre la qualité de vie du patient, il est recommandé de consulter un chirurgien de la main.

Quelle technique chirurgicale est préférable?

La fasciectomie et l’aponévrotomie offrent un taux de succès comparable. L’aponévrotomie offre des avantages de confort et de récupération souvent décisifs.

Combien de temps de récupération faut-il prévoir?

La durée de la convalescence varie entre quelques jours et 6 mois selon la méthode de traitement choisie. En raison de sa nature moins invasive, l’aponévrotomie permet une récupération et un retour à la vie normale plus rapides.

Comment trouver un chirurgien?

La référence peut provenir de votre médecin, d’une connaissance personnelle ou de vos propres recherches. Informez-vous sur l’expérience et les compétences du chirurgien rencontré. Les délais d’attente peuvent varier significativement d’une clinique à une autre.

Y a-t-il des risques de récidive?

Les récidives sont fréquentes. Il peut être judicieux de favoriser une technique d’intervention moins invasive, pouvant être répétée en cas de nécessité.

Guide médical
pratique complet

Ce que vous devez savoir pour reconnaître et traiter la maladie de Dupuytren. Rédigé dans un langage clair et concis par le Dr Jean-Paul Brutus, chirurgien de la main et du poignet, ce livret électronique identifie les causes, les signes et les différentes méthodes de traitement de la maladie, tout en proposant des conseils pour soulager soi-même les symptômes.